Joseph désespérément, Jean-François Fournel

Un journaliste est envoyé en reportage à Nazareth, capitale des Arabes d'Israël. Happé par la complexité et la violence de cette ville, qui fut également celle de Joseph, il se retrouve confronté à sa propre quête, celle d’un père en mal de transmission et d’identité. Un voyage initiatique.

 

Littérature/Roman

 

Date de parution: 5 mai 2014


Livre papier :

18.90 €
140x205 mm

256 pages

Livre numérique :

8,99 €

 

La presse en parle

L'ouvrage

 

Mathieu Guel, journaliste dans un quotidien français, est envoyé en reportage à Nazareth, la capitale des Arabes d'Israël. Il découvre que la ville, visitée au pas de charge par les pèlerins, fut celle de Joseph, le père adoptif du Christ selon les Évangiles. Peu à peu, l'ombre de ce personnage ignoré par l'Histoire grandit et son destin va bouleverser la propre vie de Mathieu.
Joseph n'est-il pas l'écho ancestral de ces hommes d'aujourd'hui amputés de leur identité de père ? Ces beaux-pères, pères divorcés, pères adoptifs ou disparus qui, un jour, ont été effacés de la photo de famille ? Pour quelques rares qui expriment publiquement leur révolte, combien souffrent en silence d'être des pères confisqués ?
Mathieu décide de reprendre les rênes de sa vie. Happé par la complexité et la violence de Nazareth, ville blessée comme lui, il va tenter d'exorciser sa douleur et de retrouver le chemin vers lui-même.

L'auteur

 

Jean-François Fournel est journaliste à La Croix. Il est l’auteur de quatre polars, parus aux Éditions du Masque : Mortels Enfantillages (Le Masque, 2004, prix Cognac), Médecine Dure (Le Masque, 2005), Dans la roue du tueur (Le Masque, 2008, Masque de l’année), Rouge sang (Le Masque, 2012), ainsi que d’un essai sur la schizophrénie, Le Coupe-ongles, publié sous le pseudonyme de Stéphane Alexandre (Les Arènes, 2011). Il a aussi réalisé des films documentaires pour France 5, Le Tour de France dans le noir (2005), La traversée de Paris (2009).