Le Vif, le Pur, de Philippe Mac Leod

Poèmes pour un visage

Née de la rencontre du ciel et de la terre, la poésie de Philippe Mac Leod traduit la quête de transparence qui est au cœur de son expérience de vie. L’élégance de la langue au service d’une recherche de l’authentique et du sens.

Littéarture

Poésie


Date de parution : 26 avril 2013

 

Livre papier :

978-2-36890-015-4

14,90 €

140x205 mm

96 p.

 

Livre numérique :

978-2-36890-028-4

5,99 €

L'ouvrage

 

Philippe Mac Leod écrit une poésie mystique au sens le plus noble du terme, celui du mystère qui habite la vie en son intensité, dans ses moments les plus simples, au contact du souffle de la nature en particulier.

Dans la première partie, la voix recompose un visage à travers les figures du monde, ou cherche à rejoindre le visage du monde sous les traits de la figure humaine. La deuxième partie rassemble des poèmes qui exaltent l’ouvert, le clair, dans un contact étroit avec la nature, l’altitude, la vigueur des grands espaces. La dernière partie de ce triptyque présente deux longs poèmes comme des limites sans retour, une fin toujours repoussée, qui sans cesse recule ou que l’on franchit sans le savoir.

Les mots du poème ne parviennent pas davantage à se fixer que l’aiguille de la boussole. Ils ne veulent que rejoindre la vie dans son ignorance, son émotion, son effroi, sa beauté et ses vertiges, et redonner à la parole ce pouvoir incomparable, non plus de nommer, de capter, de saisir, mais d’être elle-même le cœur battant du mystère.

Par la limpidité de son langage, la vérité et la profondeur de son intention, cette poésie pourrait toucher le plus grand nombre. Car pour la poésie, il y a un public à reconquérir.

L’auteur

 

Philippe Mac Leod réside dans les Pyrénées, où il mène une vie contemplative. Née de la rencontre du ciel et de la terre, sa poésie traduit la quête de transparence qui est au coeur de son expérience spirituelle. Il a publié plusieurs recueils de poèmes, La Liturgie des saisons (Prix Max-Pol Fouchet, Castor Astral, 2001), Le Pacte de lumière (Castor Astral, 2007), L’Infini en toute vie (Ad Solem 2008), une suite de méditations sur les chemins de montagne, afin de faire descendre en nous le murmure des hauteurs.