Montre-toi vivant, de Léonard Appel

En dialogue avec Christiane Singer

Une évocation fraternelle, littéraire et spirituelle de Christiane Singer, par l’un de ses intimes, avec de nombreux textes inédits de celle-ci. L’occasion de renouer avec la vigueur de sa voix et de son message.

Spiritualité / Religion

Collection « Rives spirituelles »

Témoignage


Date de parution : 20 février 2014

 

Livre papier :

978-2-36890-086-4

16,90 €

140x205 mm

160 p.

 

Livre numérique :

978-2-36890-087-1

7,99 €

 

La presse en parle

L'ouvrage

 

La démarche spirituelle de Christiane Singer aura consisté en une quête ininterrompue de la vie, jusqu’à sa source. Nombreuses sont les personnes qui ont été bouleversées par sa parole ou ses textes. De conférences en livres, de romans en essais, elle a exprimé, dans un langage à la portée de tous, une spiritualité profondément incarnée, un christianisme ouvert à la mystique orientale. Christiane Singer respirait la joie, la liberté, la sincérité. Elle avait le don si précieux d’assumer la vie, dans la souffrance comme dans la félicité.

 

Outre l’évocation amicale de Christiane Singer par Léonard Appel, qui l’a longtemps côtoyée et a collaboré avec elle, ce volume contient de nombreux inédits de l’écrivain.

 

Il s’agit donc d’un livre en dialogue, entre proximité et respect de l’autre, dont l’essentiel se joue dans l’entre-deux, témoignant de ce qui nous ouvre à la vie plus grande que nous.

L’auteur


Léonard Appel, après des études d’histoire et d’histoire de l’art, a été membre pendant vingt-cinq ans de la Communauté de Taizé. Il a fondé ensuite, avec Marie Milis, à Bruxelles, Initiations, un lieu de recherche, de conférences et de réflexion, au sein duquel Christiane Singer est intervenue à de nombreuses reprises. Chargé de missions pour l’UNESCO, il est l’auteur de Une autre Amérique (Le Cerf, 1986) et Intimité. En silence avec Marie (Le Fennec, 1994).

Christiane Singer (1943-2007), romancière et essayiste, est l’auteur de nombreux ouvrages, pour la plupart publiés chez Albin Michel.