L'année la plus c..., de Just Auphond

Il rêvait de faire renaître le style magistralement couacophonique de Pierre Dac. Avec Normal Ier, le voilà soudainement inspiré ! Un livre en c… majeure et sans bémol, ni dur d’ailleurs, sur la période féconde qui débute au printemps 2012. Un humour ravageur et corrosif.

 

Humour


Date de parution : 20 mars 2014

 

Livre papier :

18,90 €

140x205 mm

272 p.

 

Livre numérique :

7,99 €

 

La presse en parle

L'ouvrage

 

Pourquoi L’Année la plus c… ? Et pourquoi pas ? Il y avait déjà eu, en 1967, Le Jour le plus c… de Pierre Dac. Après presque un demi-siècle d’existence, il est grand temps de ne pas laisser cette anthologie solitaire. Mais trouver environ 364 jours, tous plus c… les uns que les autres, n’est pas si facile.


Si Pierre Dac, du haut de là, n’a pu écrire la préface, ô miracle !, dans les premiers pas bien trempés de Normal Ier, la réalité s’est mise à dépasser la fiction. Le gibier s’est avéré abondant, peu farouche et même très bavard. Pour le distinguer, il suffit de suivre la maxime des Tontons Flingueurs : « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! ».


Dans un style magistralement couacophonique, ce livre en c… majeure et sans bémol, ni dur d’ailleurs, retrace la période féconde entre le printemps 2012 et le début 2014.

L'auteur

 

Just Auphond, de formation culinaire juridico-politique et archéologique supérieure, sportif à ses heures, a besogné, sous Tonton Ier, dans les dépendances de l’hôtel de Matignon avec des condisciples issus de l’École Nationale des Amphores. Il a publié plusieurs livres de cuisine électorale. Fin connaisseur du théâtre médiatique, il dédie cet ouvrage à son grand maître des loufoques et, dans une moindre mesure, à Pédalos des Cyclades Junior, auquel peut s’appliquer la devise dacienne : « Ce n’est pas n’importe qui qui peut être quiconque ! »