Alexandra David-Néel, passeur pour notre temps                                     de Joëlle Désiré-Marchand

Préface de Marie-Madeleine Peyronnet

Le portrait de l’exploratrice Alexandra David-Néel, dont la vie et l’oeuvre continuent d’être sources d’inspiration pour nos contemporains.

Voyage

 

Date de parution : 14 janvier 2016

 

Livre papier :

978-2-36890-335-3

18,90 €

140x205 mm

272 p

 

Livre numérique :

978-2-36890-336-0

8,99 €

 

La presse en parle

L'ouvrage :

 

« Elle fait partie de ces héros qui donnent de la force et inspirent ceux qui veulent aller au bout de leurs rêves. »

Marie-Madeleine Peyronnet


En février 1924, Alexandra David-Néel pénétrait à Lhassa, au cœur du Tibet interdit, après une marche de quatre mois à travers de hautes montagnes puis des territoires non cartographiés que l’on croyait peuplés de cannibales. Accompagnée de son fils adoptif Aphur Yongden, elle vécut cette rude expérience en se faisant passer pour une Tibétaine, mendiant sa nourriture comme les pèlerins les plus pauvres du pays. Ce périple clandestin de 2 000 km, exploit sans précédent, la rendit célèbre dans le monde entier.

 

Cette voyageuse intrépide présente bien d’autres facettes, moins connues : anarchiste dans sa jeunesse, féministe, bouddhiste bien avant l’arrivée du bouddhisme en Europe, franc-maçonne, cantatrice, journaliste… Esprit libre et douée d’un beau talent d’écriture, elle laissa une œuvre sans cesse rééditée. Sa passion de l’Orient, dont elle fit connaître les coutumes et les religions, resta intacte jusqu’à sa mort à 101 ans.

L'auteur :

 

Joëlle Désiré-Marchand exerça la profession de géographe-cartographe avant de se tourner vers l’écriture. Passionnée par les voyages, les civilisations et les religions du monde, elle a consacré plusieurs ouvrages à Alexandra David-Néel dont une biographie qui fait référence.