Colombe Blanchet, d'Alain Fournier

 Que serait devenue l’oeuvre de l’auteur du Grand Meaulnes si la guerre ne l’avait emporté en pleine gloire, à 28 ans ? Ce roman, même inachevé, répond en partie à la question.

Collection "Le Passeur Poche"

Romans francophones

 

Date de parution : 13 janvier 2022

 

Livre papier :

ISBN : 978-2-36890-883-9

8,50 €

110x180 mm

304 p.


Livre numérique :
ISBN : 978-2-36890-884-6

 5,99 €

L'ouvrage

 

 Comme dans Le Grand Meaulnes, c’est sur le thème de la quête éperdue de la pureté qu’Alain-Fournier tend la trame de son écheveau. On y retrouve, transfi gurés, les souvenirs et lieux d’enfance qui peuplent l’imaginaire du romancier, mais surtout et pour la première fois, les éléments de sa vie adulte cristallisés autour de Mirande où il fut en garnison. On y apprécie également le style, d’une pureté confondante.

 

 À celle qui lui inspira dans Le Grand Meaulnes Yvonne de Galais, la seule femme capable selon lui de lui apporter « la paix et le repos », Alain-Fournier écrivait : « C’est à vous que j’aimerais raconter Colombe Blanchet. »

L'auteur

 

Alain-Fournier, pseudonyme d’Henri-Alban Fournier, mort au combat le 22 septembre 1914 à 27 ans est un écrivain français dont la seule oeuvre, restée célèbre, est Le Grand Meaulnes (1913).