La fin du monde, voilà le salut

Un recueil d'entretiens avec Arthur Schopenhauer qui se livre sans filtre et se révèle enjoué et
volontiers sarcastique nous permettant ainsi de découvrir sa personnalité insolite et souvent cocasse.

 

 

<Collection : « Le Passeur Poche »

En libairie le 7 janvier 2021


Livre papier : 6,50 €

978-2-36890-841-9
110x180 mm

160 pages

Livre numérique : 5,99 €
978-2-36890-736-8

L'ouvrage

 

Schopenhauer affirme à de nombreuses reprises, notamment dans ses aphorismes, que l’oeuvre est
inséparable de son sujet. Pour lui, comme pour Nietzsche qu’il influencera, une oeuvre est toujours
par nature biographique.

 

C’est pourquoi ces entretiens et portraits de contemporains venus le visiter sont essentiels, qui permettent d’appréhender l’homme Schopenhauer dans sa réalité et dans son quotidien. C’est un fait unique dans l’histoire de la philosophie qu’un aussi grand penseur se prête à de tels dialogues.


Grâce à ces entretiens donnés en 1858, deux ans avant sa mort, on accède à la véritable personnalité
du philosophe, à son caractère sous tous ses aspects, si insolites et étranges parfois, présentant de lui une image familière et souvent cocasse.

 

Sa misogynie, son pessimisme, son mépris de la science et de l’histoire se donnent libre cours dans des conversations à bâtons rompus et sans filtre. On découvre un Schopenhauer enjoué et volontiers sarcastique que le sombre auteur du Monde comme volonté et représentation ne laissait pas pressentir.

L'auteur 

 

Figure du pessimisme et du romantisme allemand, Arthur Schopenhauer (1788-1860) est surtout connu
pour son ouvrage principal, Le Monde comme volonté et représentation.