Ne lâchons pas la proie du soleil pour l'ombre des écrans, de Jacques Lacarrière

Avec humour et finesse, Jacques Lacarrière réenchante notre monde moderne saturé d’images virtuelles, de téléphones portables et autres innovations technologiques.

Document

Collection « Le Passeur Poche »

 

En librairie le 2 mai 2019

 

Livre papier : 8,90 €

978-2-36890-701-6

110x180 mm

344 pages

 

 

Qu’aurait pensé La Bruyère du téléphone portable ? Comment Rimbaud, Nerval ou Baudelaire auraient décrit les raffineries qui jalonnent nos autoroutes ? Familier de la Grèce et de l’Orient, Jacques Lacarrière a poursuivi son itinérance dans notre Occident contemporain, en portant un regard singulier sur les innovations qui ont envahi notre quotidien.

Avec finesse et humour, il révèle la beauté cachée des lieux ou des objets a priori les moins poétiques — supermarchés, aéroports, smartphones, etc. —, pour peu que l’on change son regard. Ainsi en est-il de ces grues gigantesques emmanchées d’un long cou, qui n’ont rien à envier aux animaux des fables de notre enfance.

Douze textes inédits, formant la seconde partie, et une préface de l’ethnologue Pascal Dibie, prolongent cet inventaire poétique. « L’infini est en nous », conclut Jacques Lacarrière : avec l’aide des mythes et symboles qui peuplent notre imaginaire, nous pouvons aborder allègrement les apparentes incongruités de la modernité.

Jacques Lacarrière (1925-2005), écrivain, poète, essayiste et helléniste de renommée mondiale, est l’auteur, entre autres, de L’Été grec, Les Hommes ivres de Dieu, La Poussière du monde et Chemin faisant. Il a reçu le Grand Prix de littérature de l’Académie française pour l’ensemble de son oeuvre.