Revue de presse

“Macron a, en réalité, totalement dévitalisé la démocratie parlementaire. D'abord en karchérisant la gauche et la droite, ensuite en se plaçant au-dessus de la mêlée. Ce faisant, il a réussi son coup. Il a annihilé toute forme d'opposition.”

RCF, Le Grand Invité, le 23 mars 2022

Est-ce qu’on peut gouverner sans trahir les grandes idées qu’on porte humainement? Est-il possible de rester fidèle à ces grands idéaux quand on prend le pouvoir qui peut nous faire changer invariablement? C’est le sujet de discussion de Simon Marty avec François Dosse, le Grand Invité sur RCF.  Au cours de l’entretien, François Dosse parle de l’aspect déceptif du décalage entre le programme d'Emmanuel Macron et son exercice du pouvoir. Il remarque la dimension monarchique, quasi-bonapartiste du quinquennat macronien, qui va à l’encontre de l’image de Macron en tant qu’un homme de la modernité.

Paris Match, "Les larmes de Paul Ricoeur", le 23 mars 2022

Philosophie magazine, "Macron ou les illusions perdues", le 16 mars 2022

Est-ce un portrait d’Emmanuel Macron en Lucien de Rubempré ? Oui, mais c’est surtout un bilan (très) critique du quinquennat qui s’achève. Il faut dire que la déception de l’historien des idées François Dosse est à la hauteur des espoirs qu’il avait placés en celui qu’il a connu jeune, bien avant qu’il ne devienne président de la République.

AOC, Macron ou le peuple de gauche floué, le 10 mars 2022

La relation intense et durable entre Emmanuel Macron et Paul Ricœur s’était muée en une filiation de pensée. C’est cette dernière qu’il est nécessaire de réinterroger, à l’aune du quinquennat de celui qui vient d’annoncer sa candidature pour un second mandat. S’il n’est pas le seul responsable de l’atonie idéologique ambiante, le président-candidat a métabolisé durant cinq ans à l’Élysée une situation propice à la déréliction du politique.

«Les sociétés qui ne sont pas éclairées par des philosophes sont souvent manipulées par des charlatans.

 

Quand il n’est pas au pouvoir, le politique, comme le prédicateur, n’a que la redoutable efficacité de la parole».

 

Paul Ricœur, Histoire et vérité, « Travail et parole».

L'Obs, Idées, "Emmanuel Macron, c'est le maître des illusions", le 9 mars 2022

A la fin des années 1990, l'historien a présenté le philosophe Paul Ricœur au futur président. Il reproche aujourd'hui au chef de l'Etat d'avoir trahi toutes les valeurs de celui qui fut son inspirateur.