Puisque tout est en voie de destruction, de Fabrice Hadjadj

Réflexions sur notre temps

L’humanité ne vit plus dans la perspective de son progrès, mais dans celle de sa disparition. C’est le moment d’entrevoir, enfin, ce qui nous fera vivre ! Un essai salutaire et singulier.

Essai

 

Date de parution: 10 avril 2014


Livre papier :

978-2-36890-103-8

18,00 €

140x205 mm

192 pages

Livre numérique :

978-2-36890-104-5

8,99 €

 

La presse en parle

L'ouvrage

 

Hésiode déjà déplorait un âge d’or et dénonçait une race de fer. Il est donc probable que nous soyons en crise depuis l’origine. Néanmoins, l’état critique de notre époque possède des traits spécifiques, extrêmes, et ressemble fort à un stade terminal : il se peut même que nous ne vivions plus dans une époque, mais dans un délai.


Aussi, comme toujours, c’est à l’heure où une chose est sur le point de disparaître qu’elle se révèle à nous dans ses contours singuliers et sa présence irremplaçable. Le mot « apocalypse » le suggère, dans lequel on entend « désastre », et qui veut dire « dévoilement ». Dans cette situation où l’humain est trois fois menacé d’extermination (technologique, écologique ou théocratique), les lignes bougent, les ennemis d’hier deviennent alliés, les plus révolutionnaires éprouvent la nécessité de recourir à une certaine tradition…


C’est sur cette alliance de la tradition et de la modernité, de l’eschatologie et de la culture, de la lucidité devant la mort et de l’éducation ouverte à la vie, que porte ce recueil de textes et conférences. Il voudrait, passant du transhumanisme de J. Huxley au trasumanar de Dante, dégager un gai savoir de l’apocalypse.

L'auteur


Fabrice Hadjadj, essayiste et dramaturge, dirige Philanthropos (Institut européen d’études anthropologiques), à Fribourg en Suisse. Il collabore régulièrement à Art press, au Figaro littéraire ou à Panorama. Il est l’auteur de nombreux livres, notamment : Réussir sa mort (Grand prix catholique de littérature 2006), L’Agneau mystique (2009), La Foi des démons (prix de Littérature religieuse 2010),
Le Paradis à la porte (2011), Job ou la torture par les amis (2011), Comment parler de Dieu aujourd’hui ? (prix Spiritualités d’aujourd’hui 2013) et Rien à faire (Le Passeur, 2013)