Rien à faire, de Fabrice Hadjadj

Solo pour un clown

Comme un écho lointain aux vagabonds d’En attendant Godot de Beckett, ce court récit incisif propose une expérience métaphysique, celle de la gratuité de l’existence, oscillant entre l’absurde et la grâce.

Littérature

Roman

 

Date de parution : 29 août 2013

 

Livre papier :

978-2-36890-058-1

13,50 €

118x185 mm

80 p.

 

Livre numérique :

978-2-36890-059-8

4,99 €

 

Joué sur scène par le clown Philippe Rousseaux

 

La presse en parle

L'ouvrage

 

Et s’il n’y avait pas de spectacle ? Si, pour une fois, après la montée du rideau rouge, le public était mis face à une scène vide, sans décor ni réplique ? C’est ce à quoi nous convie Pol Bouchard, clown de son état, qui devient ici guide du rien, commentateur du silence, saisi par l’intrigue du simple fait d’être là… Comme si le seul acte de présence suffisait à nous faire entrer dans une aventure plus vivante que les cinq actes du théâtre classique.
Mais son invitation se change bientôt en parasitisme. Lui qui chantait l’espace nu se met à le meubler autant que possible. Ce qui l’émerveillait tout à l’heure et qu’il voulait partager, subitement le jette dans l’angoisse et le voilà qui cherche à s’en décharger sur vous. Il ne reste pas longtemps impuni, celui qui s’est dérobé au divertissement. Sa joie de vivre se voit rongée par la fatalité d’avoir à mourir.
Ce texte dense et incisif invite à prendre conscience de la gratuité de l’existence et à en apprécier toute la profondeur, entre l’absurde et la grâce.

L'auteur

 

Fabrice Hadjadj, essayiste et dramaturge, dirige Philanthropos (Institut européen d’études anthropologiques), à Fribourg en Suisse. Il collabore régulièrement à Art press, au Figaro littéraire ou à Panorama. Il est l’auteur de nombreux livres, notamment : Réussir sa mort (Presses de la Renaissance, Grand prix catholique de littérature 2006), L’Agneau mystique (Éditions de l'Oeuvre, 2009), La Foi des démons (Salvator, 2009, prix de Littérature religieuse 2010), Le Paradis à la porte (Le Seuil, 2011), Job ou la torture par les amis (Salvator, 2011), et Comment parler de Dieu aujourd’hui ? (Salvator, 2012, prix Spiritualités d’aujourd’hui 2013).