Et la vigne se mit à pleurer

Un professeur de philosophie pris dans la tourmente du deuil après l'attentat du Bataclan retrouve le goût de vivre et d'aimer, en mettant ses pas dans ceux de Montaigne au coeur du Périgord.

 

 

Littérature


Date de parution : 7 janvier 2021

 

14 x 20 cm / 464 pages

ISBN : 978-2-36890-801-3

21,50 €

 

 

Livre numérique :

978-2-36890-802-0

10,99 €

Acheter le livre

L'ouvrage

Cédric est professeur de philosophie à Paris. Le 13 novembre 2015, il perd sa femme et ses deux adolescents dans l’attentat du Bataclan. Effrayé par la haine qu’il ressent, il fuit Paris pour trouver la solitude et se reconstruire dans une vieille bâtisse du Périgord proche du château de Montaigne, un philosophe qu’il admire. Cette maison, son parc et sa vieille chapelle lui réservent de nombreuses surprises, une véritable plongée dans l’Histoire.

 

Peu à peu, la vie reprend ses droits et lui ses cours de philosophie au lycée voisin où la brutalité des élèves constitue un véritable défi. Cédric se raccroche toujours aux philosophes et aux penseurs qu’il admire : Montaigne, La Boétie, Stefan Zweig ou François Cheng. Il croise la route de Sidonie, professeure d’histoire, avec laquelle il crée un spectacle historique au château de Montaigne. Leurs échanges vont lui redonner goût à la vie, alors que Sidonie porte elle aussi de lourds secrets…

 

D’une plume alerte, Élisabeth Bourgois décrit les méandres de la reconstruction d’un homme brisé par le destin qui retrouve le goût de vivre et d’aimer.

L'autrice

Romancière et scénariste de spectacles vivants, ce roman est le 25e livre d’Élisabeth Bourgois. Son large lectorat aime ses histoires d’hier et d’aujourd’hui racontées avec réalisme et sensibilité, d’une écriture fluide accessible à tous. En 1995, son premier roman, La Nouvelle Peste, fut récompensé par le prix Saint-Éxupéry Valeurs Jeunesse et se vendit à 30 000 ex. Suivirent entre autres Les Chaussons par la fenêtre, La Grand-Mère aux loups, Grand Prix de la Renaissance française, Marie de Beaujeu, Le courage vient du ciel, Je m’appelle Marie, dont est issu le spectacle éponyme

Presse

Un premier article à propos du livre, France bleu :

Présentation du livre par Elisabeth Bourgois :