L'Embarcadère

Le second roman d'André Tubeuf où se mêlent son amour de la musique et la quête qui irrigue toute son oeuvre : chercher ce qui compose nos souvenirs et façonne nos existences.

Littérature


Date de parution : 6 mai 2021

 

Livre papier :

978-2-36890-906-5

17,90€

140x205 mm

176 p.

 

Livre numérique :

978-2-36890-907-2

 €

L'acheter 

Le livre 

 

En 1880, sur une île de l’Adriatique, non loin de Venise, vit une famille dans laquelle deux frères sont très unis. Un jour, l’un des deux disparaît mystérieusement. Celui qui reste comprendra au fil du temps qu’ils doivent se perdre pour se retrouver et que leur accomplissement passe par cette disparition. C’est à ce prix, celui de l’absence, qu’ils grandiront et effectueront ce retour vers eux-mêmes.
Ce second roman d’André Tubeuf aurait dû être le premier mais l’œuvre a maturé pendant des années avant qu’il ne le réécrive entièrement aujourd’hui.
Le public de Tubeuf le retrouvera entier : la musique irrigue ce roman à la fois dans son style poétique et spirituel et sa structure construite sur le modèle de la sonate pour piano de Beethoven Les Adieux. Le compositeur Franz Liszt, ami de la famille et figure vénérable du sage et de la foi, traverse le récit, accompagné de musiques de Bach et Beethoven.
Mais le vrai sujet de ce roman est celui qui parcourt toute l’œuvre de Tubeuf : la quête de la mémoire. Inlassablement, livre après livre, quelle que soit la forme choisie (essai, récit, roman), André Tubeuf n’a cessé de chercher ce qui compose nos souvenirs et façonne nos existences.

L'auteur

 

Agrégé de philosophie, André Tubeuf a enseigné pendant plus de trente ans, tout en publiant de nombreux ouvrages sur la musique ainsi que des critiques dans des magazines musicaux ou généralistes (Diapason, Le Point…). Il a reçu le Prix de l’Essai de l’Académie française en 2009 pour son livre Beethoven (Actes Sud). Il a publié au Passeur Editeur deux essais consacrés à Bach et à Brahms. Il vient de faire paraître Platon de plain-pied (Belles Lettres).