La Chronique du périnée, de Catherine Coq

Lucile, une sage-femme expérimentée, dévoile les coulisses de son métier et aborde, sans les édulcorer, de nombreux tabous : le plaisir des femmes, le harcèlement sexuel, la violence conjugale et obstétricale. Un roman saisissant et un hommage au corps des femmes.

 

Littérature
 

En librairie le 31 octobre 2018


Livre papier : 21,50 € 

978-2-36890-633-0

140x205 mm 

496 pages

Livre numérique : 10,99 €
978-2-36890-634-7

L’ouvrage

 

« On dit que vous faites les accouchements à l’envers ? C’est parce que vous êtes comme toutes les autres sages-femmes, une sorcière ? »

 

Lucile, une sage-femme expérimentée, est l’invitée d’une émission radiophonique. Elle y dévoile les coulisses de ce métier si méconnu et aborde des thèmes qui ébranlent la société actuelle : la femme n’est-elle qu’un clitoris ? Pourquoi les femmes accouchent-elles toutes de la même manière, alors qu’elles sont uniques et donnent naissance à des individus tout aussi uniques ? À quoi sert d’accoucher sans son portable? Qu’est-ce qu’une femme sexuellement épanouie ? Combien de #MeToo ou #BalanceTonPorc ont accouché avec elle ? Comment accompagner une femme maltraitée ? La sage-femme est-elle vectrice de la violence obstétricale ?

 

Les émissions se succèdent, émaillées de rires, d’interrogations, de coups de gueule et de moments graves.

 

Lucile pensait avoir tout vu de son métier quand elle est appelée pour l’accouchement le plus insolite de sa carrière. Il peut mettre en péril son titre de sage-femme. Sera-t-il son dernier accouchement ?

L’auteur

 

Catherine Coq a exercé son métier de sage-femme pendant quinze ans à la maternité des Bluets à Paris. En parallèle, elle mène un travail d’écriture. Elle a publié Écrire, c’est aimer et écrit régulièrement des chroniques pour la presse (Médiapart, Sens et Santé, etc.).