Titre

Le destin bouleversant d’un artiste brisé par le maccarthysme et le vent de folie anticommuniste de l’après-guerre et des années 50 aux États-Unis.

Littérature


Date de parution : 6 mai 2021

 

Livre papier :

978-2-36890-874-7

21,90 €

155x225 mm

496 p.

 

Livre numérique :

978-2-36890-875-4

9,99€

L'acheter 

Le livre 

 

New York, automne 1945. Le jeune artiste juif Nathan Polonsky rentre au pays, après trois années sur le front européen. Peintre socio-réaliste, inspiré par les grandes luttes sociales de son époque, il a connu ses premiers succès pendant la Dépression, grâce aux programmes artistiques initiés par le président Roosevelt. La guerre est donc venue l’interrompre dans sa lancée. Cette parenthèse refermée, il est persuadé qu’il va pouvoir se remettre au travail, rattraper le temps perdu. Il renoue rapidement avec le succès artistique, rencontre l’amour, et obtient un poste d’enseignant en art.
Le bonheur n'est que de courtes durées car sa femme le quitte et l’hystérie anticommuniste s’empare du pays. La suspicion s’insinue partout dans les milieux politiques, à Hollywood, dans les universités, mais aussi sur la scène et les marchés de l’art. Nathan est assigné à comparaître devant la Commission des activités antiaméricaines. Humilié, mis sur le banc des accusés tel un vulgaire criminel, sa colère et sa combativité au cours de l’enquête lui vaudront l’emprisonnement pour outrage au Congrès.
À sa sortie de prison, les portes du monde de l’art restent toutes fermées et il s’expatrie clandestinement à Paris où il tentera de survivre et de comprendre les folles dérives de cette Amérique gagnée par la « rage ».

L'autrice 

 

Jocelyne Litroy est historienne de l’art. Elle a enseigné à l’Université de Provence, à Harvard University, et conduit plusieurs de ses recherches au sein des Archives of American Art (Smithsonian Institute). Elle est l’auteure d’essais et d’articles traitant entre autres de l'histoire des relations culturelles France-États-Unis, des arts américains et afro-américains au xxe siècle.