Pierre Loti, l'évadé

Traduction de Jean Lambert

La biographie originale et personnelle d'un écrivain-voyageur atypique par la première épouse de Romain Gary. 

 

 

 

Collection « Les Grandes Biographies »

 

Date de parution : 12 janvier 2023

 

12,5 x 19 cm / 547 pages

ISBN : 978-2-36890-992-8

 

17,00 €

L'ouvrage 

 

Julien Viaud, passé à la postérité sous le nom de Pierre Loti, est mort le 10 juin 1923 à 73 ans. On lui fit des funérailles nationales. En 2023, nous fêtons le centième anniversaire de sa disparition. À cette occasion, son extravagante maison de Rochefort avec sa mosquée damascène, fermée depuis 2012, rouvre ses portes.


Contrairement à tant d’écrivains qui ont connu la gloire à titre posthume, Loti est adulé tout au long de sa vie. Il entre très tôt à l’Académie française tout en courant le monde. De 1869 à 1885, il réalise près de 150 voyages de l’Océanie à l’Afrique en passant par le Japon et la Chine. Aux conventions de l’Occident, il préfère la chimère d’un Orient revisité. C’est en Turquie qu’il connaît son plus grand amour et sa plus périlleuse aventure avec une odalisque circassienne, Aziyadé, qu’il enlève d’un harem…


Ses contrastes de vie d’homme de lettres et d’officier de marine ont toujours intrigué les amateurs d’exotisme ; ses déguisements extravagants, maquillages et talons hauts faisaient jaser, et Sarah Bernhardt, son amie intime, le surnommait « Pierrot le fou » !

L'auteure 

 

Ce romantique acharné doublé d'un mystique manqué, ne pouvait qu'attirer Lesley Blanch (1904-2007), la première épouse de Romain Gary, reporter et historienne intrépide, qui nous offre ici une délicieuse et exceptionnelle biographie. Extrêmement bien documentée, elle a su révéler la vérité de cet homme fantasque en puisant dans sa correspondance et dans son étonnant journal intime, tout en interrogeant ses descendants et leurs archives. 

 

Traduction de Jean Lambert.